Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
TAP-rando Le Blog de mes petites balades…

PIC DES 3 SEIGNEURS (11)

Patrick TAP
Au sommet du Pic des 3 Seigneurs

Au sommet du Pic des 3 Seigneurs

   Mercredi 11 novembre 2015   

  •  6h15  réveil.
  •  7h15  départ Cescau.

 

  • Alt. 1.517m => Port de LERS : 8h30 (départ)
  • Alt. 2.002m => Pic de la FONTANETTE
  • Alt. 2.043m => Pic de BARÈS
  • Alt. 2.199m => Pic des 3 SEIGNEURS : 11h00 (2h30)

 

Aux premières heures du jour, sur la route d'Aulus.

Aux premières heures du jour, sur la route d'Aulus.

Il fera 23°C de plus dans quelques heures...

Il fera 23°C de plus dans quelques heures...

Dans les lacets menant au Col d'Agnes.

Dans les lacets menant au Col d'Agnes.

J'ai toujours croisé des MERENS en liberté au Port de LERS.

J'ai toujours croisé des MERENS en liberté au Port de LERS.

PIC DES 3 SEIGNEURS (11)
PIC DES 3 SEIGNEURS (11)
Petit chemin de crête avant le Pic de la MONTAGNETTE.

Petit chemin de crête avant le Pic de la MONTAGNETTE.

PIC DES 3 SEIGNEURS (11)
De la MONTAGNETTE au Pic de BARÈS

De la MONTAGNETTE au Pic de BARÈS

PIC DES 3 SEIGNEURS (11)
PIC DES 3 SEIGNEURS (11)
PIC DES 3 SEIGNEURS (11)
PIC DES 3 SEIGNEURS (11)
L'étang d'Arbu en bas et en face : Montcalm et Pique d'Estats.

L'étang d'Arbu en bas et en face : Montcalm et Pique d'Estats.

La brume et les écobuages...

La brume et les écobuages...

Les Croix du Pic des 3 SEIGNEURS.

Les Croix du Pic des 3 SEIGNEURS.

Il faudra bien un jour s'attaquer à cette pollution narcissique à laquelle on n'échappe pas si facilement !

Il faudra bien un jour s'attaquer à cette pollution narcissique à laquelle on n'échappe pas si facilement !

Le Pic SAINT-BARTHELEMY à l'horizon, près de MONTSÉGUR.

Le Pic SAINT-BARTHELEMY à l'horizon, près de MONTSÉGUR.

Le Col de PORT.

Le Col de PORT.

Au sommet, un homme prenait quelques photos et mangeait un bout, debout.

 

Après les salutations d'usage, quelques instants d'un recueillement salutaire et une distance qui tiendra compte du respect de l'espace que nous semblons avoir besoin l'un comme l'autre, nous brisons le silence par quelques superlatifs murmurés et de petits clichés et lieux communs un peu creux mais rassurants les pseudos initiés que nous sommes aux choses grandes et belles que nous offre la montagne et que nous avons sans doute la stupide prétention chacun de nous d'être à peu près les seuls à comprendre.

 

Mais cet homme là n'est pas banal, il est même assez exceptionnel. Ecoutez un peu : 102ème sortie en montagne en 2015 (nous sommes le 315ème jour de l'année, ce qui nous fait à peu de choses près, une sortie tous les 3 jours en moyenne). Il connait le nom de tous les sommets, de chaque colline, des rivières, des villages, des oiseaux, des arbres et des fleurs, de l'Histoire de l'Ariège, des usages, des traditions et des légendes... Une encyclopédie vivante marchant sur les chemins, sur les sommets à longueur d'année. Visiblement, il tient également une comptabilité scrupuleuse de ses escapades car il connait ses chiffres par coeur. J'imagine quand même qu'il doit y inclure les balades d'une heure ou deux dans les forêts et autres plaisirs minuscules.

 

10 minutes très agréables d'une conversation entre deux passionnés sincères et discrets, au sommet du Pic des 3 Seigneurs. 

Il reprendra ensuite son chemin comme il était venu, en survolant les crêtes le menant au Col de Port. Si je n'avais pas appris sur lui qu'il est prof de maths aux Ursulines à Toulouse, je me demanderais encore aujourd'hui s'il à réellement existé.

 

Voilà maintenant les randonneurs qui arrivent à intervalles réguliers au sommet par paquets de 6, emballés dans des costumes flambants neufs et un peu grands pour eux. Ils sont presque tous suréquipés, prétentieux et essoufflés. J'eusse aimé mieux qu'ils copiassent la philosophie  ou les modestes attitudes d'un Kílian Jornet ou d'un Erhard Loretan. Je me prenais à rêver qu'ils s'évertuent tous à respirer l'odeur du Ciel dans une tranquilité apaisante et complice,  mais non, ils ont juste enfilé les habits et copié leurs look, comme s'il suffisait de se mettre un drap autour des hanches pour ressembler au Christ. Ils me font davantage penser aux sosies de la pub "Cetelem", la tendresse et l'autodérision en moins.

Alors j'essaie immédiatement de convoquer ma compassion et d'établir une relation de cause à effet entre tous ces phénomènes. J'abandonne assez vite. Il est plus que temps pour moi de quitter ce petit coin de Paradis. Les nouveaux conquistadors sont trop nombreux, ils envahissent trop rapidement les lieux, marchent sur mon sac, semblent attendre impatiemment que je libère le joli rocher sur lequel je suis assis, ils troublent le silence. Ces hobereaux mal élevés doivent sans doute trop me ressembler pour m'exaspérer autant mais je n'arrive pas à trouver de points communs pour le moment. Ils sont là, ils existent réellement, douloureusement. Je ne veux absolument pas rencontrer à cet instant précis des gens qui parlent fort, le simple fait de les entendre parler m'épuise prodigieusement. Il me faudra donc écouter le Divin silence un peu plus tard.

 

 

"Le pluriel ne vaut rien à l'homme et sitôt qu'on

Est plus de quatre, on est une bande de cons.

Bande à part sacrebleu ! C'est ma règle et j'y tiens.

Parmi les cris des loups on n'entend pas le mien".

 

Georges Brassens.

PIC DES 3 SEIGNEURS (11)
La croix principale de plus en plus taguée :-(

La croix principale de plus en plus taguée :-(

PIC DES 3 SEIGNEURS (11)
PIC DES 3 SEIGNEURS (11)
Descente vers AULUS. Clap de FIN.

Descente vers AULUS. Clap de FIN.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commentaires